samedi 13 septembre 2014

"Un jour, mes parents viendront", belle critique:

C'est l'avis d'une bibliothécaire du Pas-de-Calais, et c'est ici!

"« Elle » raconte son histoire à la première personne. Abandonnée dès la naissance devant un orphelinat, son seul espoir est l’adoption. Pour tromper l’attente sur un bout de trottoir, elle rêve et joue. L’alternance des doubles pages, aux dominantes bleues et jaunes, ponctuent la solitude et la vie en communauté.
Parfois certains enfants sont adoptés, seul moment où un prénom est prononcé, comme une renaissance, car l’amour donné et partagé permet d’être reconnu : « Ils vont vivre ailleurs, au pays du bonheur, je crois »
D’elle, le lecteur ne saura jamais comment elle se nomme, mais sera rassuré car « C’est mon prénom que l’on crie. On m’appelle ! /… /c’est mon tour, c’est mon jour. Le jour de mes parents à moi »
Les hauts murs de l’orphelinat laissent place à une lumière jaune vive, des bras s’ouvrent pour accueillir l’enfant.
Le texte et l’illustration se complètent.  Cette histoire, écrite en peu de mots, avec une illustration sobre, est d’autant plus percutante qu’elle vise l’essentiel. Une grande force créatrice s’en dégage laissant place aux émotions et à la réflexion."


Aucun commentaire:

Publier un commentaire